Déception à la Marathon Race

Les premiers kilometres sur le plat se font à grosse allure, presque vitesse semi. Je fais attention à ne pas m’emballer et je rejoins Robin Cattet en tête lors au début de la première montée. Les sensations sont trés bonnes et je reste assez facilement dans les places de devant pour virer avec Clément Molliet et Gédéon Pochat au col au dessus de Chalet de l’Aulp.

Le début de la descente se passe bien. Un peu avant d’arriver au ravitaillement à Menthon, je commence à me sentir beaucoup moins bien, je bois énormément, j’ai mal à la tête et trés chaud.

Alizée m’aide à me ravitailler, me vide un bouteille d’eau fraiche sur la tête, et je repars pour l’ascension finale de 1000m. Je sens vite que ca ne va pas bien se passer. Je n’ai plus aucune force et j’ai mal au ventre. Assez vite, Gédéon Pochat et Robin Cattet me doublent sans que ne je puisse rien faire. Je donne tout mais je ralentis. Beaucoup de coureurs de doublent dans la fin de la montée. La descente fut encore plus difficile avec des pas mal de vertiges. Je finis en marchant presque, autour de la 30eme place.

Bilan: 40km avec 2600m de D+ ne se courent pas comme un semi. Je pense aussi que j’ai beaucoup souffert de la chaleur exceptionnelle ce jour là. C’était malgrés tout une super expérience. Merci à Fanny, Fabrice et Quentin DeBraise pour le super weekend et les encouragements. Bravo à ceux qui terminent devant et qui ont su maintenir le rythme pendant 4h par plus de 30 degrés.